Nos réponses automatiques nous empêchent de percevoir, elles voilent le cœur et cimentent nos aperçus, elles nous poussent dans le jugement, la lutte ou la fuite sans même nous en rendre compte.

 

Un premier exercice consiste à différer nos réponses, à renoncer à répondre du tac au tac, à "tourner 7 fois la langue dans sa bouche".

 

C'est à dire ne pas laisser s'exprimer la réponse automatique (pensée ou émotion) qui est toujours "la première à se manifester" pour pouvoir l'observer et s'y rendre disponible. Cela permet de prendre conscience en toute lucidité de nos automatismes et de les connaitre. 

 

Une méthode bien connue pour favoriser cette observation lucide est l'usage d'interdits ou de renoncements.

 

S'ils s'apparentent à une morale, ces renoncements ont en réalité pour but de mettre en évidence nos fonctionnements "automatiques", de nous entrainer à les débusquer et les affadir en prenant conscience de leur vraie nature. Ces automatismes sont le moi Wo, et non le Xing.

 

Les renoncements n'ont pas de valeur absolue en eux-même ni de valeur définitive, ils n'ont de sens qu'en tant qu'exercice.

 

Mais ils sont parfois victime de l'idolâtrie de ceux qui ne comprennent pas leur valeur d'exercice et en font des dogmes absolus et inaltérables.

 

Voici quelques idées de renoncement, commentés à minima, mais avec l'expérience vous pourrez en découvrir toutes les profondeurs...

 

  1. Renoncer à mentir.
    Il est rare de mentir franchement et volontairement, mais il est fréquent de mentir aux autres et surtout à soi-même sans le vouloir. On se voile facilement la face.
    Il faut apprendre à dire la vérité sans pour autant provoquer des drames.
    Cela implique d'avoir conscience d'être en train de mentir (vigilance) mais aussi de se demander ce qu'est la vérité (voila une bonne question!) et de quelle façon on peut l'exprimer (encore une meilleure question!!). 
  2. Renoncer à jouer un rôle. 
    Garder la conscience de "soi-même" en toute circonstance, et donc observer les masques réflexes que nous mettons en fonction des circonstances, des lieux, des gens.
  3. Renoncer à connaitre et à discuter le jardin secret des autres et de leurs croyances.
    Chercher à connaitre le jardin secret des autres est une forme de viol qui sert surtout et avant tout à se sentir supérieur... Comme tout viol au demeurant.
    On juge toujours le jardin secret des autres alors qu'il s'est souvent construit sur des comportements et des croyances auxquels la personne ne peut rien (innés ou acquis) définissant ainsi son Wo.
    Quant à discuter des croyances cela ne sert qu'a renforcer les notres et notre conviction d'être dans le vrai (c'est quoi le vrai au fait?). 
    Bref il s'agit de se voir en quête de supériorité, de domination.
  4. Renoncer à parler de Pratique.
    Parce que cela n'intéresse que le moi Wo, et rarement les autres Bi!
    Attendez que l'on vous demande comment vous faites pour avoir une vie si épanouie pour parler de votre pratique. Bref, n'en parler que si on vous le demande.
  5. Renoncer à parler de soi.
    De la même façon, parler de soi sans y être invité est un comportement automatique qui empêche de réaliser que personne n'écoute personne. On parle de soi pour le plaisir de parler de soi, même si en face il n'y a personne pour écouter... Et du coup on ne réalise pas à quel point on n'écoute pas les autres quand ils nous parle d'eux!
  6. Renoncer aux attachements de la possession
    Pour voir comment notre agressivité se met en marche dés que nous luttons pour ce que nous croyons posséder, d'une gomme à la personne que l'on "aime", à une foule de disciples ébahis ou à un compte en banque bien garnis, à nos "idées les plus chères" et nos "meilleurs souvenirs"... Cela pose la question de ce que cela peut bien être que "posséder" et "être attaché à ses possessions".
  7. Renoncer à progresser vite.
    Le chemin est surtout truffé d'échecs, l'exercice principal étant de se remettre debout avec pugnacité et régularité, raison pour laquelle on mettait toujours à l'épreuve la volonté d'apprendre d'un Disciple.
    Progresser vite est une illusion du moi Wo qui veut se dresser au dessus des autres le plus vite possible, ignorant la réalité des processus de croissance.
    C'est une question d'humilité, et l'humilité n'est pas un fruit de la pratique, mais une condition pour pratiquer.
  8. Renoncer à rechercher des pouvoirs.
    Parce que cela trahi un manque de maturation et une quête qui ne favorise pas l'actualisation du Xing, comme toute quête au demeurant. Si des pouvoirs arrivent, c'est une chose, les rechercher en est une autre.
  9. Renoncer à aider et à avoir "besoin" des autres.
    Chercher à aider ceux qui n'ont rien demandé, ou avoir besoin des autres sans raison c'est une seule et même chose, le besoin d'une gratification par les autres.
    Aidez quand on vous le demande et laissez-vous aider quand on vous le propose.